Comment conserver dans le temps les plaquettes de frein de ma Dacia ?

Les plaquettes de frein s’usent, ce qui est tout à fait naturel. Toutefois, si on ne souhaite pas les changer trop rapidement, nous pouvons prendre diverses précautions en conduisant. Découvrons tout d’abord pourquoi le choix des plaquettes de frein lors de l’achat importe beaucoup si on souhaite les faire durer. Nous allons ensuite vous montrer quelques gestes qu’il est préférable d’éviter lorsque vous conduisez.

L’importance des plaquettes dans le système de freinage

Avec de mauvaises plaquettes de frein, les risques d’accident sont plus grands. C’est pourquoi il est important de s’assurer que ses plaquettes de frein soient de bonne qualité.

Le rôle des plaquettes des freins sur une Dacia

Les plaquettes de frein sont au cœur d’un dispositif de freinage à disque. Ce sont les plaquettes qui retiennent en quelque sorte le disque de frein, lorsque le conducteur en donne l’ordre en appuyant sur la pédale de frein. En conséquence, le disque ralentit, tout comme la voiture. Il existe plusieurs types de systèmes de freinage. Mais, de nos jours, les voitures sont exclusivement équipées de freins à disque sur l’essieu à l’avant. Pour l’arrière, les freins à tambour sont assez répandus, mais les constructeurs privilégient quand même le frein à disque sur les voitures dotées de moteurs assez puissants. En effet, les freins à disque sont plus fiables, mais ont un coût supérieur aux freins à tambour.

Pourquoi est-il important d’avoir des plaquettes de qualité ?

Pour une question de sécurité, il est impératif d’avoir des freins qui fonctionnent de manière optimale. La qualité des plaquettes est l’un des éléments qui doivent être pris en compte. Vous devez notamment vous assurer que les plaquettes vont jouer leur rôle à chaque freinage. Vérifiez régulièrement que vos plaquettes sont encore assez épaisses et qu’elles ne comportent aucune anomalie. Si la garniture est trop fine, il est en effet possible par exemple qu’une plaquette se casse en plein freinage. Veillez aussi à remplacer vos plaquettes régulièrement. Les fabricants préconisent un changement entre les 30 000 et les 60 000 km, selon la marque des plaquettes.

Quels types de plaquettes de frein durent plus longtemps ?

Les fabricants de plaquettes de frein ne cessent de chercher et de tester différents matériaux qui peuvent répondre aux besoins et aux exigences actuelles dans le domaine. On peut distinguer notamment les matériaux métalliques et les éléments organiques, utilisés dans différentes proportions pour la confection des plaquettes actuelles.

Les plaquettes semi-métalliques

Les plaquettes semi-métalliques durent plus longtemps, c’est indéniable. Habituellement, la teneur en métal utilisée pour confectionner ce type de plaquette est d’environ 65%. Le reste est composé d’autres matériaux comme le graphite par exemple. Ces plaquettes ont une performance élevée et s’usent moins vite du fait de leur nature. Elles dissipent bien aussi la chaleur. Cependant, elles sont plus polluantes puisque la friction entre les plaquettes et le disque provoque la libération de particules fines composées en partie de métaux. On enregistre aussi plus d’usure de la part des disques de frein lorsqu’on utilise des plaquettes semi-métalliques.

Les plaquettes qui ne contiennent que très peu de métaux

Essentiellement, ces plaquettes sont fabriquées à partir de matériaux organiques comme le kevlar, les fibres de verre ou le carbone. Elles ne contiennent pas du tout ou très peu de matériaux métalliques. Ces plaquettes sont plus tendres que les plaquettes semi-métalliques et s’usent donc plus facilement. Toutefois, ce type de plaquette devrait être préféré par rapport aux plaquettes semi-métalliques à l’avenir parce qu’elles polluent moins. Elles dégagent plus de poussières, mais ces dernières ne sont pas toxiques, contrairement aux plaquettes métalliques.

Comment conserver les plaquettes de frein de sa Dacia dans le temps ?

Nous souhaitons tous conserver l’état de nos plaquettes le plus longtemps possibles. Sachez alors qu’en dehors du choix de la marque ou du type de plaquette lui-même, nous pouvons aussi conserver nos plaquettes de frein en adoptant un certain style de conduite, plus doux.

Choisir des plaquettes de qualité

Le meilleur moyen de s’assurer que les plaquettes puissent durer, c’est de se tourner vers les marques les plus connues. À titre d’exemple, nous allons citer Bosch, Ferodo, Valeo, Brembo et ATE, même si cette liste peut encore être plus longue. Il faut notamment éviter les marques bas de gamme dont les plaquettes sont fabriquées à partir de matériaux de qualité inférieure, même si elles sont moins chères. Elles peuvent en effet être moins performantes et s’user très vite.

Adopter son style de conduite

Le style de conduite a un impact direct sur la conservation des plaquettes de frein. La première chose à éviter, c’est de conduire agressivement ou de garder le pied sur la pédale de frein. Préférez des freinages précis au lieu de jouer avec la pédale de frein. Préférez aussi le frein moteur au lieu d’utiliser fréquemment et trop brusquement vos freins. Ce qu’il faut surtout éviter, c’est la montée en température des plaquettes et des disques de freins. En effet, outre la baisse de la performance, ces éléments s’usent plus vite lorsque la température est élevée.